…pour une soirée aux vibrations méditerranéennes  !

Les Spartakistes :

spartakistesInspirés par la Révolte des esclaves
et la Ligue de Rosa Luxemburg
emportés par les vents solaires
des épopées fantasmagoriques
le bouzouki en hypnotiques mélodies
se noue à la basse profonde
que souligne une batterie
tellurique.

 

 

Canan Domurcakli

est une chanteuse, musicienne et archéologue turque. Elle nous invite en Anatolie à travers la musique traditionnelle de son pays. Canan chante l’amour, le chagrin et la joie du peuple anatolien au son du saz, un luth à manche long.

 

j’emprunte ces quelques mots si bien écrits : (http://ptitfaystival.livejournal.com/23753.html)

« On a découvert la chanteuse turque Canan Domurcakli – installée à Bordeaux – via une interview et le très beau CD Güzelleme publiés à l’hiver 2014-2015 par le meilleur fanzine français, La Voix des sirènes. Dans les notes de pochette de ce disque où Canan donne voix en solo – a capella où en s’accompagnant au saz baglama à 7 cordes – à des chansons populaires de différentes régions de la Turquie, elle explique ce genre de poésie lyrique dédié à l’amour, donc à la beauté… et à la tristesse : « Chez nous, à qui s’apprête à chanter, on dit : ‘Allez, chante nous une belle chanson’ pour dire, en fait ‘Chante-nous une chanson toute pleine de tristesse’. « 

Pis, tiens, va voir par là si tu es curieux-se ! : http://lavoixdessirenes.blogspot.fr/p/musiques.html

 

mélangé dans : Non classé & brouillé :

No Comments

Comments are closed.